Après avoir sillonné  l'Ouest du pays, nous filons à l'opposé, vers l'Est, découvrir ce dont tout le monde parle : Les San Blas et ses indiens !

Guna Yala est une région indigène du Panama, habitée par l’ethnie des indiens Guna. Anciennement, la région s’appelait San Blas mais Guna Yala depuis 2010. Sa capitale est El Porvenir. Elle se limite au Nord avec la mer des Caraïbes, au Sud avec la province de Darien et la province de Panama, à l’Est avec la Colombie et à l’Ouest avec la province de Colon.

Guna Yala dans la langue Guna signifie « Terre Guna  » ou « Montagne Guna ». La zone était officiellement connue sous le nom de San Blas, avec le nom indigène de Kuna Yala

Les peuples indigènes Guna sont célèbres pour leurs molas:

Le mola est un art textile traditionnel. Ce sont des textiles cousus dans des panneaux aux motifs complexes et à plusieurs couches en utilisant une technique d’application inversée. Dans la langue Guna (Dulegaya), mola signifie «vêtements» ou «chemisier». La robe complète comprend traditionnellement une jupe (en dulegaya: saburet), un foulard rouge et jaune (en dulegaya: musue), des bracelets de bras et de jambe (en dulegaya: wini), un anneau de nez en or (en dulegaya: wavesu), et boucles d’oreilles (en dulegaya: dulemor). La Mola est née avec la tradition de la femme Guna de peindre leur corps avec des motifs géométriques et symboliques en utilisant les couleurs naturelles disponibles.. Les hommes ne portent pas la tenue traditionnelle en dehors des festivités.

indien Kuna Visite a bord

 L'archipel compte plus de 300 iles , petites voir très petites qui ne dépassent que de quelques dizaines de centimètres de l'eau. Une multitude de récifs de corail agrémentent la navigation.

 Depuis 1938 , c'est un territoire autochtone autonome de Panama:  la comarca de Guna Yala.

Ile des San Blas San Blas

 L'archipel compte plus de 300 iles , petites voir très petites qui ne dépassent que de quelques dizaines de centimètres de l'eau. Une multitude de récifs de corail agrémentent la navigation.

Arrivé sur Bocas del Toro ile san blas

 

 

Içi la ressource c'est noix de coco, poisson, langouste et crabe !

Crabe village

Le déplacement des indiens dans l'archipel, contrairement à Bocas ou le moteur est roi, se fait en pirogue , avec ou sans voiles ! Heureusement le bassin de navigation est très bien protégé de la houle par une barrière de corail qui ceinture en grande partie l'archipel. Certaines huttes ne sont vraiment pas loin de baigner dans l'eau quand même !

Bosco Pirogue à voile
pirogue  pirogue a voile Kunast
ilot case

Nous sommes déja fin décembre et le canal nous attend. 3 mois que nous sommes loin de l'agitation et dans des décors superbes. La transition doit se faire en douceur donc en route pour une petite marina afin de préparer les fêtes et notre transit vers le Pacifique !!!