Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Norway

L'objectif ultime de cette saison: La Norvège.

 Nos projets 2010 vont nous mener vers d'autres hémisphères, d'autres océans. C'était donc la dernière opportunité de venir dans ces contrées en voilier. Cherry on the cake était les « Lofoten » par 68° N, à un jet de noyau de cerise du fameux cercle arctique. Et bien le timing et la météo en ont décidé autrement...
Avec une remonté Irlande-Ecosse particulièrement longue et humide dans des vents contraires ou absents, nous avons perdu pas mal de temps. Un mot d'ordre était « retour en Atlantique début Aout » pour ne pas rester coincé en haut par les dépressions.

 Sorti du canal calédonien à la bourre donc, nous nous lançons vers le nord mais hélas, une fois encore, Eole nous demande de faire escale sur Orkney Island (Orcades) pour laisser passer un front. Et 3 jours dans ces cailloux( pas d'autres mots), le froid et la pluie, le moral est à rude épreuve.

Le fameux « rétro-planning » parle: révision de l'objectif ! Cap à l'Est donc, allons chercher le soleil dans les « Fjord Norway » du Sogn Og Fjordane.

   


Trois jours plus tard, nous voici donc dans notre premier charmant petit port de pêche typique norvégien: Haerland. 5 maisons, 5 bateaux, un petit ponton « visiteur » avec une affichette Welcome explicative : 200 Kn la nuit soit 20 €,une petite boite en dessous pour glisser la somme et un carnet a souche pour se faire un reçu. Sur la place du port, un container transformé en sanitaire, chauffé à 35°C avec tout l'équipement y compris machine a laver et sèche linge gratuits. Eau et électricité a gogo ! Par contre sur l'ile, pas de bistrot, ni de DAB, ni de commerce !!
En avant pour la découverte. Et avec 13 Habitants/Km2, on va pouvoir naviguer plusieurs jours sans croiser personne.

 

La navigation dans les fjords a été pour nous plutôt diesel.

Quelle que soit l'orientation de la vallée, le vent suit le relief donc si vous partez le matin vent dans le nez, c'est pour la journée, quant il y a du vent ! Vagues et houles sont aussi des éléments absents. Confortable ! Nombreuses sont les criques offrant des mouillages tranquilles, coupé du monde, en pleine nature. Des fonds de 35 m sont courant même à 2 m du rivage, il faut donc réviser ses habitudes d'ancrage.

 

Les décors sont splendides, parsemés de « petites maisons » en bois qui feront l'objet d'un article spécifique. La neige des sommets, le bleu des glaciers parfois, le verdoyant du rivage et les multitudes de cascades. Une nature impressionnante vous entoure.

 


Petite particularité du soir: le vent et la lumière.
Vous êtes dans une petite baie confortablement installé pour la nuit. La lumière décroit mais ne s'efface pas au grand désarroi des étoiles et de la lune. La nuit sera absente pendant notre séjour jusqu'à redescendre en dessous de 60°N.
La surface de l'eau est semblable à un miroir. Le silence règne en dehors des quelques cris d'oiseaux. Puis un petit clapotis apparaît au loin. Le fjord semble trembler la-bas! Ça se rapproche, le bruit s'intensifie, inquiétant et d'un seul coup, tout s'envole, le gréement hurle, la chaine entaille la roche du fond! Le temps de réaliser et c'est fini, le calme est revenu. Si l'ancre n'a pas tenu, c'était votre quart d'heure frissons. La bourrasque catabatique est passée vous souhaiter bonne nuit.

Parmi les activités intéressantes du mouillage dans la région, il y a la pêche !De quoi s'occuper 5 minutes avant l'apéro, pas plus. Vous descendez quelques plumes dans 15 à 20 m d'eau, vous tapotez le plomb sur le fond rocheux l'air de réclamer et hop, cabillauds et autres lieus jaunes sont au rendez-vous.
Un petit requin de fond a même convoité les plumes de ma tendre, le coquin.

Après cette immersion into the wild, un besoin de foule et de vivres se fait sentir. Direction Bergen avant que la CB ne rouille.

Deuxième ville du pays derrière Oslo, ouverte, agréable, colorée, des vieux quartiers magnifiquements champêtres et médiévaux.

Une très belle découverte.

Là encore esprit norvégien: marina open bar. On arrive, on s'installe, on profite. Une malheureuse borne automatique attend que vous veniez régler votre séjour (modique au regard de ce que l'on connait sur le littoral français). Aucun contrôle, aucune démarche, formulaire, copie d'assurance, attestation, passeport... rien! Et le lave linge toujours gratuit.

 


Incredible !

Joomla Extensions