Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

08 Février 2021, nous voici en Martinique.                    

 Atterrage sur "Le diamant", enfin presque! Les courants et les grains violents du petit matin nous poussent aux Anses d'Arlet. 

On y jettera l'ancre donc le temps d'un moment plus favorable pour rejoindre "Le Marin", Mecque de la voile en Martinique. Pour le moment, nous profitons de ce petit coin de plénitude avec une mousse sur la plage.

Arrivée au Marin, rien d'intéressant à voir en dehors de la plus grosse concentration de professionnels du nautisme (accastilleurs, loueurs, mécano, voileries,....). RDV pris pour l'habituel Test Covid, quelque vérification en tête de mât s'impose, deux poulies tournent "carré" !

Libérés de ces tracasseries, nous filons grenouiller dans les petits mouillages de la côte sous le vent pour rejoindre la capitale. Anse d'Arlet, anse Mitan, trois Ilets, nous bénéficions de l'absence de tourisme pour profiter de coin bien tranquille. C'est normalement la période du carnaval mais pour la seconde année, il est frappé d'interdiction Covid. Les habitants décorent malgré tout les rues comme ils peuvent, à défaut d'y défiler.

Un passage par la capitale s'impose.

Cathédrale

C'est vraiment une ville sympathique avec une plage, des petits quartiers typiques, le tout dans un quadrillage impressionnant. 

Véro, toujours soucieuse d'une bonne intégration, expérimente les recettes locales avec succès! Ici le célèbre poulet boucané!

Nous profitons de la marina communale (prix très bas) pour partir quelques temps explorer l'intérieur de l'île. Nous passerons quelques jours à Morne Rouge pour explorer le nord, d'un richesse végétale incroyable. Puis nous basculerons sur la côte au vent en nous établissant au Robert. Les colibris sont omniprésents dans ces jardins tropicaux. Notre hôte Héléna ne voudra plus nous voir partir. 

 

Ce sera l'occasion d'une belle rando sur la presqu'île de la Caravelle. L'exploration par la terre nous donnera envie d'y revenir ensuite avec Liberdade, où nous passerons un chouette moment dans "La baie du Trésor"! Un petit coin où même les oiseaux trinquent au Ti Punch avec nous lors des picnic, pillant nos chips, avant de philosopher sur nos lectures en cours ! Une mangouste attend patiemment notre départ pour venir fouiner les restes s'il y a.

Le rhum semblant aussi avoir certains effets sur la faune locale

  La Caravelle restera un moment fort de notre séjour. 

On ne passe pas en Martinique sans visiter les diverses Rhumeries, et faire le plein après les dégustations. Une mention particulière pour l'Habitation Clément, dotée d'un magnifique parc et de ses habitations d'origines, dans un état exceptionnel ! Bien souvent nous serons seuls a visiter, en toute liberté, impressionnant.

La végétation de l'île, sur les hauteurs ou dans le nord, regorge de spécimens impressionnants dans une abondance tropicale.

Plus d'un mois que nous sommes ici, il est grand temps de poursuivre. Le 14 Mars nous mettons les voiles vers l'archipel de la Guadeloupe, riches de tout ces bons souvenirs.

 

Joomla Extensions