Le fameux canal ! cette porte entre deux mondes... Nous y voici

Fini la City, 2022 est là. Place au PACIFIQUE!!    40 ans de navigation Atlantique, Manche, Mer du Nord, Méditerranée, il était temps ! L'équipement réglementaire est arrivé a bord. Liberdade se prend déjà pour un paquebot transocéanique ! La taille des "pare-battages" ( les boules blanches) et des amarres (bleues) nous laisse présager du pire laughing.

 Le RDV est confirmé (avec 2 jours de retard) pour 3h30 AM dans un coin de la rade ou le pilote officiel $$ doit nous rejoindre. C'est donc avec les yeux qui piquent que nous quittons la marina. Le canal fonctionne 24h/24, mais les coquilles comme nous ne sommes pas autorisé a transiter de nuit, on pourrait nous écraser...

Loch

écluse 1

 Entre la trentaine de cargo sur zone et les lumières de Colon, difficile de trouver le chemin. Vive le pilote ! C'est à 6h16 ,au levé du jour, que nous nous présentons sur la première porte, un machin de 230m de long au fesses. Espérons qu'il a l'ABS !

 

Loch

écluse 1

La sérénité de mon équipage, en pleine expectative, me rassure.

 

Les opérateurs du canal récupèrent nos amarres à plus de 15 m de haut avec des "toulines". Tout va vite. La taille des portes fait frémir. On est loin du Calédonian Canal écossais.

Les locomotives qui servent a tracter (haler doit-on dire!) les cargo lors du passage sont prêtes a rugir sur leurs crémaillères !

6h50, on est au milieu du premier jeu de portes, le "Gatun Locks". Bientôt le lac du même nom (Gatun) s'ouvrira à nous. C'est le trait d'union avec l'autre monde. Les observateurs verrons sur la carto notre mouillage du 25/12 sur le Rio Sagres, un peu sur la gauche wink, avec le bassin au crocodile !

Nous progressons (on est le bateau rouge ci-dessus sans la grande pointe ;-) )

Loch

écluse 1

Loch

écluse 1

Ci-dessous  un de nos deux "Linehandlers" (technicien responsable de l'amarrage dans les écluses), fort discret, qui coût 100$/jour au niveau de l'agent en espérant qu'il lui en revienne au moins 50 ou 60$ sachant que le salaire mini au Panama est bien bas ! On fait des heureux cool . Mais l'on retrouve aussi mes deux matelots (e)  prêtes a aller pousser ce cargo qui n'avance pas !

Loch

linehandlers

 Vers 14h enfin, les dernières portes s'ouvrent sur : LE PACIFIQUE

.

Le temps de débarquer le pilote officiel, nos deux Linehandlers et les ENORMES amarres et protections réglementaires, on trace vers notre première île !(enfin, du Pacifique ;-) )

Nous laissons derniere nous Panama City et pointons 1h plus tard sur Taboga pour la nuit.

Panama City

Taboga

Dés le lendemain direction l'archipel (oui on aime) de Las Perlas. Liberdade est aux anges et sous contrôle !

Le temps de jeter l'ancre, de filer sur la plage en annexe et d'allumer un feu, et nous voila  carrément bien. Il faut se réhabituer aux marées ! Dans les Caraibes, entre pleine mer et basse mer : 20 cm. Ici, 4,5 mètres  !

Las Perlas

beach party

 

Maintenant Vacances !