Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Nous repartons vers l'hémisphère NORD !!

C'est après quelques derniers travaux intérieur/extérieur que nous partirons. Protection du pont et rafraîchissement de la tapisserie au programme.

Avant

Après

Un dessalinisateur d'occasion vient  compléter notre équipement et nous assurer l'autonomie en eau potable. Son installation dans la SDB sera un long chantier car il faut appréhender son fonctionnement, ses exigences en débit d'eau de mer dans toutes les positions du bateau, ses besoins en puissance électrique... Mais le résultat est là : 5 GPH soit env 20 L/heure d'eau douce. En le faisant tourner 2h tout les deux jours, on couvre nos besoins ! Si le principe est ultra simple, c'est une véritable "usine a gaz" qui fait de l'eau !

Un dernier petit resto pour la route,

Et c'est donc le jeudi 05 Novembre à 10h que nous quittons Salvador pour 2534 Milles ! (5000 Km). Avec une moyenne de 100 Milles/jour, nous estimons le voyage à 24-25 jours ; ça sera plus, ça sera moins, tout dépendra des alizées, du passage de l'équateur et de ses caprices. Au départ, le vent n'est pas favorable, genre on l'a de face (le vent d'Est n'est pas attendu avant samedi), ce qui veut dire tirer des bords au près avec comme premier objectif passer le fichu Cabo de Santo Agostinho, au sud de Recife. Liberdade n'est pas un fan du près, résultat : au premier point de navigation, 63 Milles parcourus, au second 87 !!! Mais l'Est arrive comme prévu, force 6 (25-28 Noeuds), l'allure change, on est tribord amure, on le restera quasi jusqu'au bout et Liberdade s'éclate. Les Milles s'accumulent enfin, mais Bon Dieu qu'il est grand ce pays, on n'en voit pas le bout ! Les Alizées sont au rendez-vous comme prévu, ils s'installent, avec un bon force 5 la journée, avec des rafales à 30 Noeuds sous les grains, et la nuit ça peut souffler jusqu'à 40 Noeuds, c'est moins marrant ! Heureusement, il y a la TV, rien de tel que "Master et Commander" pour rester dans le bain.

 

m

Un passager clandestin tente sa chance pour fuir le pays mais il aura trop attendu, et hélas pour lui nous sommes incultes en soins vétérinaires. RIP

 

Le 8, dorade de 2,5 kg et quelques jours plus tard 2 bonites ! Le séchage du poisson, on maîtrise !

Le 14, 22h30 passage de l'équateur S->N. Un bon cassoulet gratiné avec son verre de Haut-Médoc pour fêter ça. Chacun remarquera l'importance de la nourriture en navigation ! (Avant et après aussi)

Passage de la fameuse ligne sans problème, même pas de pétole, ouf !

Voiles réduites en ciseaux sur l'avant et on traverse les grains les uns après les autres. Les alizés de NE se font sentir.

 Ce sera sûrement le dernier voyage de notre grand-voile. Elle nous lâche de partout, le fil des coutures est grillé par les dizaines d'années et un excès de soleil tropical.

Chaque matin, c'est la récolte des victimes de la nuit sur le pont. Les plus beaux spécimen de poissons volants finissent en conserves.

 Le 23, c'est un Barracuda de 5kg qui s'invite. Le combat fut terrible.

Le jeudi 26 Novembre, soit exactement 3 semaines après notre départ (on n'est pas peu fiers), TERRE !  Un instant incomparable. Nous choisissons de nous arrêter sur une toute petite île déserte (L'île Ronde au nord de Grenade - Caraïbes) car après 21 jours de mer; il faut une transition avant d'attaquer les formalités et la civilisation. Notre autonomie en eau potable nous offre maintenant cette possibilité.

Un petit BBQ improvisé sur la plage déserte pour fêter notre voyage - BONHEUR... enfin à part les moustiques ! Comme diraient certains, la nature est hostile ! Le zodiac en profitera pour se laisser aller et se dégonfler ; son remplacement devient une urgence. Toutes ses "coutures" lachent elles aussi.

 

Une petite session snorkeling (Palmes/masque/tuba) viendra conforter notre choix d'être revenu dans ce coin. Quelques photos par içi : Diaporama Sub-aquatique .

Y a plus qu'a rejoindre Grenade et ça capitale St Georges pour le test Covid et dire bonjour au charmant couple Custom/Immigration !