Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

On peut lire dans les ouvrages nautiques que pour ces latitudes nordiques, mi-août faut être parti...

Le risque étant de voir le train des dépressions automnales s'installer pour vous barrer la route retour. Nous avions donc planifié de rejoindre l'Atlantique dés début Août.
Après une grosse période de vent de nord fin juillet, le 1er août une première dépression nous amène du sud bien établi 25 à 35 nœuds, puis le 5 une deuxième et enfin le 10 la troisième !
Résultat le 12 nous étions toujours sous la pluie dans un petit mouillage norvégien (Egersund), a regarder les premiers vols de migrateurs filer vers le sud sous notre nez.

 

L'avantage en Norvège, c'est que le "commun" est respecté ! Cela donne des infrastructures de pique-nique de grand standing, avec toilettes séches, BBQ inox (avec brosse) et coffre à jouets pour les enfants

 


Tous les spécialistes s'accordent a dire que, entre autres, le Gulfstream est « perturbé ». On ne sait plus à quoi se fier.
Cette mer a la particularité d'être très peu profonde. On a des fonds réguliers à 30 m au grand bonheur des plateformes pétrolières qui jouent des échasses au milieu de tout ça.


Elle est aussi bordée de côtes de part et d'autre. L'ensemble vous donne des vagues particulièrement désagréables a appréhender. Liberdade, qui est un oiseau des grands espaces, apprécie moyennement ces vagues pyramidales qui vous sautent dessus de toutes parts.

Le 14 Août nous finirons par filer enfin vers l'Atlantique


Mer du nord, ton magnifique vert émeraude irisé du blanc d'écume dans les coups de vent restera un souvenir mémorable.

Vivement les alizés !